Qui était Ponzi ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de la vente pyramidale, encore appelée chaîne d’argent, ou vente boule de neige, ou encore chaine de Ponzi. En effet, le type d’arnaque qui se cache derrière tous ces noms est bien souvent confondu avec le marketing de réseau. Mais pourquoi parle-t-on de la chaine de Ponzi ? Qui était Ponzi ?

Charles_Ponzi

Qui est Ponzi ?

Charles Ponzi est né le 3 mars 1882 en Italie. Il immigre aux États-Unis, plus précisément à Boston, en novembre 1903 avec seulement 2,50 $ en poche. En juillet 1907, il quitte Boston pour s’installer à Montréal au Canada auprès d’un compatriote banquier Luigi Zarossi. Ce dernier avait mis en place une institution financière qui promettait un intérêt juteux (6 % contre 3 % pour les autres banques) pour les comptes ouverts chez elle. Malheureusement, l’entreprise est un désastre et le banquier se voit contraint de commencer à rembourser les premiers clients avec les dépôts des derniers dans sa banque. Cela ne marche qu’un temps et Luigi Zarossi dut s’enfuir au Mexique avec une partie des dépôts. Charles Ponzi, quant à lui, décide de retourner tenter sa chance aux États-Unis en 1911, après quelques années de prison au Canada pour diverses fraudes.

 

Le système Ponzi

En 1919, Charles Ponzi créé son entreprise avec laquelle il propose d’investir sur les Coupons Postaux Internationaux qui s’étaient dépréciés en Europe après la Première Guerre Mondiale. Il proposait donc une affaire toute somme légale et à priori crédible. Ponzi arrive alors à convaincre quelques proches d’investir dans son affaire contre une forte rémunération (50 % d’intérêts en 45 jours et le double en 90 jours). Il réussit donc à payer très rapidement ses premiers investisseurs comme convenu, mais pas avec les bénéfices de son affaire. Ponzi aura la brillante idée de rémunérer ses premiers investisseurs avec l’argent des nouveaux investisseurs. Les premiers, très contents de la bonne affaire, le bouche-à-oreille aidant, Charles Ponzi se retrouve en 7 mois seulement à la tête de plus de 10 millions de dollars. En fait, il ne gagnait pas du tout de l’argent, mais collectais plus de 250 000 $ par jour.

Rapidement Charles Ponzi attire l’attention des analystes financiers qui estiment qu’il lui faudrait environ 160 millions de coupons postaux pour rembourser ses clients, or il n’en existait que 27 000 dans le monde. C’est le début de l’effondrement du système de Ponzi avec la peur de ses investisseurs qui demandent remboursement. Il recevra la visite des agents du FISC et sera condamné à plusieurs années de prison.

système pyramidal

Aujourd’hui, cette affaire a fait des émules dans de nombreux pays dont la plus connue est certainement, la tristement célèbre affaire Madoff. Mais également, il n’est pas rare de constater un amalgame entre la chaine de Ponzi et le MLM. La première est pourtant totalement illégale et interdite dans de nombreux pays, y compris en France, tandis que la seconde est pleinement légale et autorisée.

Vous l’aurez donc compris, tous les MLM ne sont pas des chaînes de Ponzi mais il en existe tout de même. Veillez à faire le bon choix de votre entreprise, je vous y aide dans cet article : Quel MLM choisir ?

Quand vous débutez en MLM, le plus important pour vous…

C’est que vous puissiez vendre vos produits, car sinon :

PAS de vente = PAS de client = PAS d'argent !

Du coup si vous n'arrivez pas à vendre vos produits, vos futurs partenaires dupliqueront vos résultats, c'est-à-dire ZERO vente, ZERO commissions, NADA !

Pour vous éviter ce flop, récupérez GRATUITEMENT ICI les 2 vidéos de ma méthode qui vous montrent exactement comment j’ai réussi à vendre pour 1619 € de produits MLM en seulement 7 jours !

Allez-y… cliquez ICI, récupérez mes 2 vidéos et tout comme moi, faites vos 1619 € de ventes sous 7 jours !

 

 

 

 

Dans l’attente de vos commentaires et réactions.

C’était « Qui était Ponzi ? »

 

Pour apprendre, s’enrichir et partager….

Manon qui fait su MLM

 

 

 

 

Manon Gautier

 Si vous avez aimé cet article « Qui était Ponzi ? », n’hésitez pas à cliquer sur j’aime, j’en serais enchantée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.